Présentation

La CPME est la première organisation patronale interprofessionnelle et représentative de référence du département au plan national, regroupant des entrepreneurs individuels, des dirigeants sociaux de très petites, petites et moyennes entreprises des secteurs du Commerce, de l’Industrie, des Services, de l’Artisanat et des professions libérales.

Elle a pour vocation de soutenir l’ensemble des entreprises, de défendre leurs points de vue et leurs intérêts dans un dialogue direct avec les pouvoir publics, et de participer aux instances de concertation officielles dans les domaines sociaux et économiques, formation et juridiques.

La CPME a par ailleurs pour mission d’apporter des propositions dans un échange constructif avec ses interlocuteurs et de porter globalement un projet qui place l’humain au cœur de ses préoccupation, dans l’intérêt général. Un mouvement de chefs d’Entreprises au cœur de la croissance et du développement local.

Qu’est-ce qu’un entrepreneur CPME ?

« Qui est PME ? Celui qui engage dans son entreprise tout son avoir financier, celui qui exerce des fonctions réelles et uniques de responsabilité de gestion, celui qui met en jeu son savoir, en cas d’échec, son honneur, celui qui, selon cette définition, fait partie du patronat réel, quelle que soit la taille ou la forme juridique de son entreprise »
« Le patronat réel se distingue du patronat de gestion : le patron qui dirige une entreprise qui ne lui appartient pas a certainement pour ambition d’y faire carrière. Mais il ne gère que le patrimoine d’autrui. Il n’utilise et n’engage que ses capacités personnelles. Si éminentes soient elles, elles ne représentent pas l’engagement absolu et illimité qui est celui du patronat réel. Le patronat de gestion dépend de puissances qui le dominent et l’utilisent. Le patronat réel ne dépend que de lui-même. Il vit, meurt ou se perpétue le plus souvent avec les entreprises qu’il crée de ses mains. »

(Léon Gingembre – Fondateur de la CGPME 1944 – 1978)

Qu’est-ce qu’un entrepreneur CPME ?

« Qui est PME ? Celui qui engage dans son entreprise tout son avoir financier, celui qui exerce des fonctions réelles et uniques de responsabilité de gestion, celui qui met en jeu son savoir, en cas d’échec, son honneur, celui qui, selon cette définition, fait partie du patronat réel, quelle que soit la taille ou la forme juridique de son entreprise »
« Le patronat réel se distingue du patronat de gestion : le patron qui dirige une entreprise qui ne lui appartient pas a certainement pour ambition d’y faire carrière. Mais il ne gère que le patrimoine d’autrui. Il n’utilise et n’engage que ses capacités personnelles. Si éminentes soient elles, elles ne représentent pas l’engagement absolu et illimité qui est celui du patronat réel. Le patronat de gestion dépend de puissances qui le dominent et l’utilisent. Le patronat réel ne dépend que de lui-même. Il vit, meurt ou se perpétue le plus souvent avec les entreprises qu’il crée de ses mains. »

protection (1)

Défendre et représenter

défense et représentation des TPE-PME avec + de 100 mandats ou représentations occupés par les membres de la CPME 71 (Urssaf, CPAM, Prud’hommes, SSI, …)
signal-strength-bars

La force d’un réseau

Avec près de 400 entreprises affiliées et + de 70 évènements organisés par an, la CPME 71 a pour ambition de rompre l’isolement du chef d’entreprise ainsi que de favoriser les échanges entre ses membres.
target (5)

Informer et accompagner

À l’écoute permanente des TPE/PME, la CPME de Saône et Loire a mis en place une offre de services adaptés : elle apporte des réponses personnalisées pour relever tous les défis de l’entreprise et accompagner son développement

Notre rôle

Défense et représentation des PME du territoire avec plus de 100 mandats ou représentations occupés par les membres de la CPME 71 (Urssaf, CPAM, Prud’hommes, SSI, etc.)

Des services dédiés (newsletter bi-mensuelle, des formations, des ateliers juridiques, un réseau d’experts, etc.)

La force d’un réseau : avec près de 400 entreprises affiliées et près de 70 événements organisés par an, la CPME71 a pour ambition de rompre l’isolement du chef d’entreprise ainsi que de favoriser les échanges entre ses membres.

Nos actions

De nombreux événements tout au long de l’année : bistrots-PME (tous les vendredis midi), matinales thématiques d’information (RH / social, financement, innovation, etc.), ateliers-juridiques (RH, social, …), carrefour des adhérents & partenaires, séminaire des mandataires, etc.

NOS MISSIONS

La CPME au service des dirigeants d’entreprise de TPE et PME du Commerce, de l’Industrie, des Services, de l’Artisanat et des professions libérales.

Au niveau national

Forte de près de 200 fédérations professionnelles, la CPME est à l’origine de nombreux services qui simplifient la vie des entrepreneurs :

  • AGEFOS PME, organisme paritaire, finance la formation de leurs salariés,
  • AGEFA-PME, collecte et répartit la taxe d’apprentissage,
  • AGEFICE, finance la formation des chefs d’entreprises non-salariés,
  • un institut de formation prud’homale et en droit social,
  • une représentation permanente à Bruxelles,
  • un service économique et fiscal, environnement et développement durable, un service social, un service international

Comme à l’échelon territorial

Par ses 103 Unions territoriales interprofessionnelles et ses 24 Unions Régionales présentes en France métropolitaine et DOM-TOM, la CPME facilite l’accès à l’information des petites et moyennes entreprises.
Dans le cadre de la défense des intérêts collectifs de ses adhérents, elle leur dispense assistance et conseil.
Elle est également un lieu de rencontre, d’échange d’expérience et de partage de savoir-faire pour les chefs d’entreprise.

Etre leur représentant institutionnel

Dans les régions et les départements

Elle est présente dans les Chambres de Commerce et d’Industrie régionales et départementales, les chambres de métiers et de l’Artisanat, les C.E.S.R, les tribunaux de Commerce, les Conseils de Prud’hommes, les URSSAF, la Médecine du Travail, les DIRECCTE, les CAF, les CPAM, OSEO, FONGECIF, CDIA, PRITH, mais aussi les IUT, IUP, CFA, Ecoles d’ingénieurs…

Au niveau national

La CPME participe à la gestion de nombreux régimes paritaires (Pôle Emploi, UNEDIC, UNCAM, ARRCO, AGIRC, CNAV, CNAMTS, ACOSS, RSI…), aux négociations nationales interprofessionnelles et à plus de 500 instances de concertation officielle.

Elle représente les TPE et PME notamment au Conseil Economique, Social et Environnemental, au Conseil National de la Consommation, à la Commission nationale des Impôts, à la Commission Nationale de la négociation Collective…

Et à l’international

Bureau International du Travail, Comité Economique et social de l’Union Européenne, UEAPME (organisme représentatif des PME européennes), auditions à l’OCDE et l’OMC

Faire entendre la voix des TPE et PME

Elle est la voix des TPE-PME dans les médias.

Elle est enfin force de proposition. A ce titre, elle entretient un dialogue constant avec les pouvoirs publics et les élus.
Nombre de ses préconisations sont retenues, comme la suppression de l’Imposition Forfaitaire Annuelle (IFA), la mise en place du médiateur de la sous-traitance…

Difficile de se faire entendre lorsqu’on est petit

C’est donc la CPME qui rencontre les pouvoirs publics au plus haut niveau.

Elle n’hésite pas à s’opposer, lorsque les projets lui semblent défavorables aux TPE-PME.

Les mesures obtenues récemment par la CPME :

  • possibilité de négocier des accords d’entreprise avec les instances représentatives du personnel en l’absence d’un syndicat de salariés
  • pour les TPE de moins de 20 salariés, possibilité de consultation des employés par référendum
  • abaissement programmé de l’IS et maintien du taux réduit de 15% pour les PME
  • indemnités prud’homales plafonnées
  • suppression du forfait social pour les PME
  • suppression du seuil social de 20 salariés