France 2030 : accompagner les industries sur la voie de la transition écologique est une nécessité

SEMAINE DU LOGEMENT
octobre 11, 2021
Infos Partenaire – Groupe VYV : Congé paternité et parentalité en entreprise
octobre 13, 2021

13 octobre 2021

Le plan « France 2030 », d’un montant de 30 milliards d’euros, présenté ce matin par le président de la République, Emmanuel Macron, a pour objectif de développer la compétitivité industrielle et les technologies d’avenir pour aider à décarboner l’industrie tout en permettant à l’économie française de « croître par l’innovation ».

« Nous ne pouvons qu’appuyer un plan qui vise à accompagner le nouvel élan qu’a pris l’industrie française, réagit Audrey MICHALCZYK – Membre de la Commission nationale Développement Durable de la CPME, et également présidente de la Commission DD CPME 71. La transition écologique nécessite en effet des investissements massifs pour adapter les infrastructures aux nouveaux besoins des entreprises mais également des consommateurs. La relance du nucléaire s’inscrit manifestement en ce sens. La réindustrialisation de notre pays et la volonté de rétablir l’indépendance productive française sont également des objectifs louables ».

« Nous souhaitons avant tout, précise-t-elle, que la déclinaison opérationnelle de ce plan associe les différents acteurs économiques que sont certes les grands groupes d’une part et les start-up d’autre part, mais également les PME-PMI qui font de l’innovation et de la R&D (Recherche et Développement) au quotidien ».  

« Par ailleurs, poursuit le président Thierry BUATOIS, face au niveau d’endettement qui est celui de la France, la CPME est plus que jamais « soucieuse d’améliorer l’efficacité de la dépense publique ». Nous considérons à cet égard, que le modèle social français ne peut faire l’économie de réformes en profondeur. Il est également impératif de faire en sorte que notre pays retrouve un nouvel équilibre entre le temps de travail et l’allongement de la durée de vie. La seule croissance économique ne saurait suffire à financer durablement notre modèle social.