Résultats de la représentativité patronale : la CPME, première organisation patronale française

Loi Économie circulaire et dispositions sur les produit hydroalcooliques : les nouveautés
juillet 2, 2021
Social |Bonus-malus, aide à l’embauche, formation commune : les nouveautés
juillet 9, 2021

Les résultats ont été dévoilés ce mercredi 07 juillet au Haut Conseil du Dialogue Social (HCDS) = la CPME est désormais la première organisation patronale française.

  • La Confédération des PME compte officiellement 243 397 entreprises adhérentes (144 939 en 2017).

Ce chiffre est en augmentation de près de 70% par rapport à la dernière mesure d’audience datant de 2017.

  • Les adhérents de la CPME emploient 4 044 821 salariés (3 010 876 en 2017).

Ce chiffre est en augmentation de près de 35% par rapport à la dernière mesure d’audience datant de 2017.

« Ces excellents résultats renforcent la légitimité de la Confédération des Petites et Moyennes Entreprises (CPME), constate Thierry BUATOIS chef de file des chefs d’entreprises de TPE/PME du département, plus que jamais incontournable sur le champ patronal. La forte poussée de la CPME est la reconnaissance de la qualité du travail accompli et des actions menées ces dernières années au service des entreprises françaises et de ceux qui en sont à la tête, et tout particulièrement durant ces derniers mois. »

La CPME prend la première place des organisations patronales françaises en ce qui concerne le nombre des entreprises adhérentes, critère essentiel pour déterminer la représentativité réelle d’une organisation patronale. Elle distance largement le MEDEF et l’U2P.

 

La loi du 05 mars 2014 a inséré dans le code du travail un article L 2152-5, complété par un décret du 10 juin 2015 précisant les conditions et modalités selon lesquelles est mesurée l’audience des organisations professionnelles d’employeurs, notamment au niveau national et interprofessionnel. Cette mesure, attestée par un Commissaire aux Comptes (CAC), s’effectue sous le contrôle de la Direction Générale du Travail (DGT). Elle intervient tous les 4 ans. Le résultat du 1er cycle date de  2017. Celui du 2e cycle a été dévoilé au HCDS du 7 juillet.