Commerçants : passer au e-commerce est une question de survie !

Confinement : les commerçants refusent d’être sacrifiés !
novembre 3, 2020
Nouveaux adhérents
novembre 6, 2020

Avec le reconfinement, de nombreux commerces sont contraints à ne pas pouvoir accueillir du public. Le retrait de commande (click and collect) et la livraison sont néanmoins autorisés, ce qui constitue à ce jour l’unique source de chiffre d’affaires pour les commerces fermés administrativement. Le passage à une activité de e-commerce devient donc une question de survie.

C’est la raison pour laquelle le gouvernement a pris l’initiative de recenser des offres préférentielles (offres gratuites ou à des tarifs préférentiels et sans engagement des vendeurs) à destination des commerçants de proximité touchés par la crise.

De plus, la CPME a mis en place des outils gratuits pour aider les dirigeants de TPE/PME à passer au numérique, parmi lesquels :

EValNumPME

Parce que réaliser un autodiagnostic du niveau de maturité numérique de son entreprise constitue la première étape d’une démarche de transition numérique, la CPME en propose un gratuit, composé de 14 questions-réponses basées sur les usages dans l’entreprise.

Guide des 12 bonnes pratiques de l’informatique

Réaliser sa transition numérique, c’est prendre en compte tous les paramètres pour le faire en toute sécurité. La protection cyber est primordiale. ce guide réalisé avec l’ANSSI présente les 12 gestes simples pour protéger sa TPE-PME des attaques et autres virus.

EvalRGPD

Le e-commerce implique la transmission de données personnelles par le client. Depuis mais 2018, la gestion de ces données étant particulièrement encadrée avec la mise en place du RGPD (Règlement Général de Protection des Données).

La CPME a créé un outils précieux pour les dirigeants d’entreprises (de tous secteurs) afin de leur permettre d’évaluer leur niveau de conformité au RGPD et d’obtenir des informations et de l’aide pour améliorer celle-ci en comprenant mieux les obligations du texte.

 

Téléchargez également la fiche conseil : 357 bis – Covid 19 – TPE, artisans, commerçants, comment le numérique peut-il vous aider à maintenir votre activité économique pendant la crise sanitaire

Pour information, dans le communiqué de presse du Ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance du 5 novembre, il est précisé : « le chiffre d’affaires issu des ventes réalisées pendant le confinement, ne sera pas comptabilisé dans le calcul des aides au titre du fonds de solidarité« .

Comment proposer du click & collect à vos clients ?

Face au reconfinement, les commerce fermés administrativement peuvent mettre en place un service de retrait de commande, le click and collect. Des aides gouvernementales et des acteurs économiques peuvent vous accompagner. Comment ça marche ?

Le click and collect : mode d’emploi

Le principe est de permettre au client de réserver ou commander un produit en ligne et de venir le retirer en boutique. Le paiement peut se faire sur place, ou lors de la réservation en ligne.
Pour vous, entrepreneurs, c’est une alternative pour maintenir votre activité pendant cette période difficile. Plusieurs avantages :

  • toucher une nouvelle clientèle, plus habituée à utiliser les outils numériques, 
  • votre entreprise et vos produits restent visibles 24h/24, 
  • vos clients habitués peuvent continuer à consommer et commander chez vous, 
  • plus rapide à mettre en place avec une gestion plus légère que les livraisons : vous devez simplement garder le produit sur place et le client vient directement le récupérer.

Crise sanitaire oblige, le click & collect permet plus facilement de respecter les gestes barrières : vous préparez les commandes des clients, qui viennent les récupérer. Les interactions sont limitées. Et, pour rappel, le paiement sans contact est autorisé jusqu’à 50 €.

Comment le mettre en place dans votre TPE-PME ?

Ce procédé implique une organisation et une grande réactivité.
Il faut indiquer en temps réel les produits disponibles dans votre magasin, boutique, restaurant… L’idéal est d’avoir un local qui permette de stocker les produits et de gérer votre stock en temps réel.
Concrètement, votre entreprise est présente sur Internet avec une page ou un site en ligne qui recense tous vos produits et services.

Certaines plateformes existent déjà pour proposer du click & collect, des villes et collectivités proposent également ces services aux commerçants locaux, avec notamment des cartes interactives pour vous géolocaliser : renseignez-vous !

Vous pouvez également construire votre propre site de vente en ligne. Cela demande plus de temps et d’investissement, mais finalement vous détiendrez un site pérenne qui vous donnera une visibilité sur Internet, et vous permettra de vous faire connaître plus largement. C’est un engagement payant dans le temps.