Adhérent à l’honneur – Agnès VITTEAUT

Adhérent à l’honneur – Jérôme BROCHOT – Restaurant Le France à Montceau
mai 31, 2021
Les « Rencontres-croisées » by Cpme 71
juin 1, 2021

30 mai 2021

Agnès Vitteaut a reçu ses insignes de chevalier dans l’ordre national du Mérite

Entourée de Joëlle Arnoult, administrateur national de l’ordre national du Mérite, Anne Parent, chevalier de la Légion d’honneur, Sébastien Martin, président du Grand Chalon, Claudette Brunet-Lechenault, conseillère départementale, Sylvie Trapon, maire de Rully, Agnès Vitteaut, au centre, a reçu les insignes. Photo JSL /E.M.

Moment d’émotion ce samedi matin au cœur du Domaine Vitteaut-Alberti, avec la distinction d’Agnès Vitteaut, cheffe d’entreprise.

Petite-fille des fondateurs du domaine viticole rullyotin, Lucien Vitteaut et son épouse Maria, née Alberti, Agnès Vitteaut est une femme dynamique qui, après une activité professionnelle de juriste en droit social, tient depuis 2004 les rênes de l’entreprise familiale, fondée en 1951. Nommée chevalier dans l’ordre national du Mérite en décembre 2019 par le Premier ministre, elle recevait samedi sa décoration au cœur de sa seconde maison, le domaine familial.

Une réception pilotée par Joëlle Arnoult, administrateur national de l’ordre, qui en a rappelé les fondements. « Cet ordre universel, créé en 1963 par le général de Gaulle, récompense les mérites distingués des personnes civiles et militaires issues de tous les domaines d’activité du pays. Deuxième ordre principal après la Légion d’honneur, il récompense celles et ceux qui, dans la diversité de leur talent, de leur savoir, de leur engagement, ont contribué à la réussite et au rayonnement de notre pays. »

Détermination et discrétion

Malgré la modestie qui l’anime, Agnès Vitteaut représente bien la réussite et l’engagement pour les autres. C’est ce qui ressort du portrait dressé par Anne Parent, chevalier de la Légion d’honneur et marraine de la récipiendaire. « Agnès est une femme au parcours remarquable, dont l’éclectisme et la curiosité sont une force, le sourire et l’humour un mode de communication, la loyauté, l’intégrité et la reconnaissance une vision partagée. » Ce qu’a confirmé Sébastien Martin, président du Grand Chalon, parlant d’une personnalité « qui a une énergie et une volonté de faire bouger les choses, de se tourner vers la modernité tout en restant dans la tradition ».

L’émotion encore bien présente, Agnès Vitteaut a conclu la cérémonie, avouant avoir « mis longtemps à comprendre la raison de ce mérite. Qu’ai-je fait de particulier et d’important pour mériter cette récompense ? ». Trouvant dans Paul Guth, qui disait « la chance c’est ce qu’on ne mérite pas » matière à philosopher sur son parcours, elle reconnaît avoir eu « beaucoup de chance, et c’est certainement par-là que tout commence ».

Avec des parents, « Dany et Gégé pour les intimes, modèles de courage et de persévérance, qui [sont sa] plus grande source d’inspiration », et le reste de sa famille, c’est cette chance qui a contribué à l’épanouir et mettre ses compétences au service des autres.

➤  Présidente de la Maison des vins de 2013 à 2020, puis vice-présidente

➤  Présidente depuis 2010 de l’association syndicale autorisée de Rully, qui s’occupe de la gestion et de la valorisation des effluents viticoles.

➤  Présidente depuis 2021 du Club des Mécènes de l’Espace des Arts de Chalon.

➤  Secrétaire générale depuis 2020 du Conseil d’administration de l’Union des producteurs et élaborateurs de Crémant de Bourgogne.

➤  Administratrice de la Maison de la Bourgogne pour la promotion des produits bourguignons.

➤  Membre depuis 2017 du Comité régional des vins et eaux de vie de Bourgogne Beaujolais Jura Savoie.

➤  Membre de l’Union des producteurs élaborateurs de crémant de Bourgogne (UPECB).

➤  Membre de l’association Femmes et Vins de Bourgogne depuis plus de 10 ans.

➤  Agnès Vitteaut a également été trésorière de l’aéroclub de Champforgeuil.